En découvrant les dégâts environnementaux et sociétaux de l’industrie textile, et devant le peu de réponses apportées par les marques de mode masculines existantes, nous avons décidé de lancer Lautrec.

Inventer une nouvelle manière de faire des vêtements nous a finalement paru plus simple en repartant d’une feuille blanche.

En nous inspirant du style urbain typique des rues parisiennes, nous avons dessiné une première collection à partir de l’été 2019. Nous nous sommes ensuite mis en quête des meilleurs tissus : il a fallu faire une sélection drastique parmi les milliers d’options proposées par les fournisseurs, pour trouver celles qui seraient à la fois écologiques, agréables au toucher et les plus durables. Nos fournisseurs sont français, italiens et portugais. Enfin nous avons réussi à convaincre plusieurs ateliers partenaires qui, chacun dans sa spécialité, confectionne les premières pièces de Lautrec qui seront lancées au printemps 2020. Ce sont des ateliers artisanaux à taille humaine, localisés en majorité au Portugal et en France, qui produisent également des vêtements pour des marques haut de gamme. 

Plus nous avançons, et plus nous sommes persuadés qu’il est possible de faire de la mode différemment, en privilégiant la qualité à la quantité. Ce nouveau type de mode, plus responsable et plus éthique, deviendra la norme, et non plus l’exception.